Separation

Separation

Victims, each one, for his own survival, how many breaths divide us? Vittime, ognuno, della propria sopravvivenza, quanti respiri ci dividono? Victimes, chacun, de la propre survie, combien de souffles nous divisent? Advertisements

Exhibition at Rosso Cinabro Gallery in Rome, Italy

ENGLISH – Three of my photographs are in exhibition at the Contemporary Art Gallery “RossoCinabro”, via Raffaele Cadorna 28, Rome (Italy), from November 10th, 2013 to February 9th, 2014.
These photographs were chosen from the “Existentialism” project, and are presented with particular frames, which I personally painted in black and gold acrylic colors: an unconventional and new way to expose photographic prints and to create an unique mixed media artwork.
Link to portfolio and bio
Link to available artworks
File Bio-Milla Kazimir-EN (PDF)

FRANCAIS – Trois mes photographies sont en exposition chez la galerie pour l’art contemporaine “RossoCinabro”, via Raffaele Cadorna 28, Rome (Italie) du 10 novembre 2013 au 9 février 2014.
Ces photographies ont étés choisi parmi le projet “Existentialisme” et sont présentées avec un cadre spécial, en fait je les ai peint personnellement avec les couleurs acryliques noir et doré: c’est un système innovant pour exposer des photographies imprimées et créer une œuvre unique à technique mixte.
Lien au portfolio et bio
Lien aux œuvres artistiques disponibles
File Bio-Milla Kazimir-FR (PDF)

ITALIANO – Tre delle mie fotografie sono in esposizione presso la galleria di arte contemporanea “RossoCinabro”, via Raffaele Cadorna 28, Roma (Italia), dal 10 novembre 2013 al 10 febbraio 2014.
Queste fotografie sono state scelte dal progetto “Esistenzialismo” e sono presentate in una cornice speciale che infatti è stata dipinta in acrilico oro e nero da me personalmente: un sistema innovativo per esporre foto stampate e per creare un’opera unica a tecnica mista.
Collegamento a portfolio e bio
Collegamento alle opere disponibili
File Bio-Milla Kazimir-IT (PDF)


Milla Kazimir exhibition at RossoCinabro Contemporary Art Gallery in Rome, Italy.

Les circuits

Les pieds baissent dans la boue de l’obligation, étroits par les ronces de la nécessité, je ne pouvais que suivre la crue, la rapidité mécanique et assourdissant des événements quotidiens.
Un jour tu es mort. Le cancer aux poumons avait englouti toute la lumière des tes yeux, quelques mois après avoir obtenu ton retraite. La même lumière s’est cassée devant mes pieds, en ouvrant un vérité inconnue et jamais imaginée jusqu’à ce moment.
Je ne voulais pas dérailler de la crue pour fermer mes yeux définitivement. Ta mort était comme un ouragan que m’avais lassait nue et vide. Ta mort m’avait donné une nouvelle vie, sur le parcours de la connaissance.
Moi, j’avait choisi, finalement.

Another Life

Les circuits et la crue de la vie quotidienne

Mon parcours…

Il y a 4 ans j’ai décidé de suivre un parcours. Je ne dormais plus, j’étais fatiguée par le travail dans ma maison et dans les magasins, je passais trop de temps dans ma voiture pour aller travailler et faire mes courses. Pas de temps pour penser à moi et à mes désires. Un beau jour j’ai quitté le travail, vendu la voiture et j’ai changé de maison et des amis, j’ai tout changé, mon point de vue aussi. J’ai étudié pour le master en traduction et j’ai choisi de faire des traductions techniques pour vivre. Je traduis encore, dans ma maison; j’apprends des nouvelles choses presque tous les jours sur l’économie, l’informatique, le mécanique… Et puis, j’ai commencé à m’intéresser à l’existentialisme, aux philosophies orientales et à la méditation. C’est dans ce cadre que naît mon projet photographique sur l’existentialisme. Je voudrais voir plus de conscience dans les gens, plus de clarté et de sincérité.

Would you follow my path to freedom?